Entre Agur et Adour

 

LES DERNIERS CRÉPITEMENTS DE LA FÊTE

 

Quand les habits de lumière auront jeté leurs derniers feux dans les arènes, c’est entre Agur et Adour que nous vibrons ensemble au rythme du grand feu d’artifice de clôture.

Alors que s’envolent dans cette nuit d’étincelles les ultimes notes de musique de l’Adishatz, il est alors temps de dénouer notre emblématique foulard rouge... jusqu’à la prochaine édition !